La Grèce se dit prête à participer à la réunion (5 + 1) sur Chypre

Eklenme Tarihi: 11 Ocak 2021

Le Ministre grec des affaires étrangères, Nikos Dendias, a annoncé que son pays et Chypre romaine, étaient prêts à participer à la réunion du groupe (5 + 1), proposé par le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, dans le but de reprendre les négociations entre les deux parties de l’île.

Le groupe (5 + 1) comprend les trois pays garants (Grèce, Turquie et Royaume-Uni), les deux parties de l’île de Chypre, en plus des Nations Unies.

Le ministre grec s’exprimait dans un entretien avec le quotidien grec « Kathimerini », où il a affirmé que son pays avait repoussé la limite de ses eaux territoriales dans la mer Ionienne de 6 à 12 milles, pour la première fois depuis 1947, d’une manière conforme aux méthodes pacifiques et au droit international.

Dendias a ajouté que son pays se prépare à étendre ses eaux territoriales dans d’autres régions, tout en soulignant que c’est un choix politique.

En ce qui concerne la résolution de la crise chypriote, le ministre grec a affirmé que les déclarations du président turc, Recep Tayyip Erdogan, et du président de la République turque de Chypre du Nord, Ersin Tatar, à cet égard, ne sont « pas encourageantes ».

Il a ajouté que son pays et Chypre romaine, étaient prêts à participer à la réunion (5 + 1) proposée par le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres.