“L’administration chypriote grecque doit accepter l’égalité politique à Chypre”

Eklenme Tarihi: 18 Eylül 2020

L’administration chypriote grecque doit accepter l’égalité politique à Chypre, pour résoudre le problème.

C’est ce qui ressort du communiqué diffusé jeudi par le porte-parole du ministère turc des Affaires étrangères, Hami Aksoy.

Le porte-parole a affirmé que les négociations concernant la question chypriote ont échoué à cause du refus de l’égalité politique des deux parties, par l’administration chypriote grecque.

“Malgré cela, si un partenariat est toujours désiré sur l’île, la partie chypriote grecque doit accepter l’égalité politique et le prochain tour de négociations doit reposer sur ce principe”, a déclaré Aksoy.

Le porte-parole a insisté sur le fait que la réunion 5+ONU (Organisation des Nations unies) qui commencera après l’élection présidentielle à la République turque de Chypre du Nord (RTCN), ne signifie pas, pour la Turquie, la reprise immédiate des négociations.

“Actuellement, les deux parties de l’île n’ont aucune vision ni un fond commun pour une solution”, a souligné Aksoy.

Le porte-parole a ajouté que la partie chypriote grecque ne veut pas partager le pouvoir ni les ressources naturelles.

Il a conclu en répétant que sans l’admission de ces conditions, la Turquie ne participera pas à une nouvelle période de négociations.