« Les revendications de la Grèce sur une juridiction maritime maximaliste et l’espace aérien sont contraires au droit international »,
Date Added: 01 octobre 2021

La Turquie a condamné vendredi une déclaration de la Grèce sur la juridiction maritime concernant l’accord de défense gréco-français.

Dans une déclaration écrite, Tanju Bilgic, porte-parole du ministère turc des Affaires étrangères, a déclaré : « Les revendications de la Grèce sur une juridiction maritime et un espace aérien maximalistes sont contraires au droit international ».

« C’est un vain espoir que la Grèce puisse nous faire accepter ces revendications, qui sont également remises en cause par la communauté internationale, en formant des alliances militaires bilatérales contre la Turquie, d’une manière qui nuit à l’alliance de l’OTAN », a déclaré Bilgic.

Auparavant, le ministre grec de la Défense, Nikolaos Panagiotopoulos, avait déclaré que l’accord de défense gréco-français couvrait également la juridiction maritime.

« De tels efforts vains renforceront davantage notre détermination à protéger à la fois nos propres droits et les droits de la République turque de Chypre du Nord (RTCN) dans la mer Égée et la Méditerranée », a déclaré Bilgic.

Il a également déclaré que la politique d’armement et d’isolement envers la Turquie de la Grèce est « problématique » car elle nuira à la fois à elle-même et à l’UE, et menacera la paix et la stabilité régionales.

La Grèce a signé mardi un accord pour acheter trois navires de guerre à la France et renforcer la coopération en matière de sécurité entre les deux pays, une décision saluée par les deux parties comme une étape vers l’autonomie stratégique européenne.

L’accord a été officialisé juste un jour après que le Premier ministre grec Kyriakos Mitsotakis a affirmé que la Grèce voulait éviter une course aux armements avec la Turquie et désamorcer les tensions avec Ankara en Méditerranée orientale.

L’accord intervient moins de deux semaines après que la France a été exclue d’un nouveau pacte de défense indo-pacifique entre les États-Unis, le Royaume-Uni et l’Australie.