‘Nous continuerons à défendre nos droits et ceux des Chypriotes turcs en Méditerranée orientale’
Date Added: 02 octobre 2021

 

La Turquie a annoncé, ce samedi, qu’elle continuera à défendre ses droits et les droits de la République turque de Chypre du Nord, en Méditerranée orientale.

C’est ce qui ressort d’un communiqué rendu public par le ministère turc des Affaires étrangères, soulignant que la raison de l’escalade dans l’est de la Méditerranée, ces dernières années, a pour origine les allégations de la Grèce et de la partie grecque de Chypre de posséder des zones de juridiction maritime maximale, et leurs actions unilatérales qui ignorent les droits et intérêts de la Turquie et de la République turque de Chypre dans la région.

Le communiqué a indiqué que le président  turc Recep Tayyip Erdogan a proposé à l’Union européenne, l’année dernière, d’organiser une conférence globale sur la Méditerranée orientale.

La même source a également fait référence à une proposition soumise par la partie chypriote turque à la partie grecque de l’île, le 13 juillet 2019, concernant les sources d’hydrocarbures dans la région.

Et d’ajouter qu’en dépit de ces propositions, la Grèce et la partie grecque de Chypre poursuivent leurs efforts pour faire escalader les tensions en Méditerranée orientale, à travers leurs activités unilatérales de provocation, ces derniers mois.

Le ministère turc des Affaires étrangères a déclaré que la Grèce avait récemment violé le plateau continental turc, en plus de l’annonce faite par la partie grecque de Chypre d’entamer, dimanche 3 octobre, des activités de prospection, qui violent les droits des Chypriotes turcs et du plateau continental turc.

Le ministère a expliqué que la partie grecque de Chypre a également annoncé qu’elle commencera, au mois de novembre prochain, de nouveaux travaux de forage et de prospection dans le sud de l’île.

Et de souligner que ces actions unilatérales seraient susceptibles d’exacerber les tensions et pourraient menacer la paix et la stabilité en Méditerranée orientale.

Il a déclaré avoir pris les mesures nécessaires face aux actions unilatérales citées plus haut, en attirant l’attention des tierces parties, afin qu’elles ne deviennent pas un instrument pour ces agissements.

Le ministère turc a souligné que la Turquie continuera à défendre résolument ses droits et les droits des Chypriotes turcs en Méditerranée orientale.