Tatar: L’initiative turque est la dernière chance de parvenir à un accord sur la question chypriote

Eklenme Tarihi: 26 Ekim 2020

Le président de la République turque de Chypre du Nord, Ersin Tartar, a déclaré que la proposition d’Ankara concernant la tenue d’une conférence quintipartite constitue la dernière chance de parvenir à un accord sur la question chypriote.

C’est ce qui ressort d’une conférence de presse conjointe avec son homologue turc Recep Tayyip Erdogan, tenue lundi, à Ankara.

Il s’agit de la première étape d’une série de visites officielles du nouveau président de la République turque de Chypre du Nord à l’étranger après son élection aux commandes de la Chypre turque.

Tartar a rappelé l’exigence de la partie grecque à mettre fin à la présence militaire de la Turquie sur l’île, et son rôle en tant que puissante garante de l’aboutissement à un accord, lors des pourparlers précédents visant l’unification des deux parties de l’île, malgré le rejet catégorique de cette condition par les Chypriotes turcs.

Tartar a ajouté que l’initiative de la Turquie pour la tenue d’une conférence quintipartite est la dernière opportunité de parvenir à un accord sur la question chypriote.

Ankara avait précédemment proposé la tenue d’une conférence quintipartite avec la participation des trois pays garants, la Turquie, la Grèce et la Grande-Bretagne, ainsi que les dirigeants des Chypriotes turcs et grecs, sous les auspices des Nations Unies, afin de trouver une solution au dossier chypriote.

Le président fraîchement élu a également souligné que la proposition turque de tenir une conférence sur l’évolution de la situation en Méditerranée orientale, avec la participation de la République turque de Chypre du Nord, est réaliste et très constructive.

Il a poursuivi que ses compatriotes ne convoitent rien en particulier mais ils n’accepteront jamais la violation de leurs droits.