Union européenne : un accord sur le pétrole russe pas garanti ce lundi
Date Added: 16 mai 2022

Certains pays ont des positions très tranchées sur le sujet, a déclaré le chef de la diplomatie européenne, Josep Borrell.

Il n’est pas certain que les ministres des Affaires étrangères des 27 pays de l’Union européenne parviendront à s’entendre ce lundi sur la mise en œuvre de l’embargo sur le pétrole russe proposé par la Commission, a déclaré le chef de la diplomatie européenne, Josep Borrell.

Certains pays ont des positions très tranchées sur le sujet, a-t-il ajouté.

Les Vingt-Sept discutent sans succès depuis la proposition de l’exécutif européen il y a dix jours des conditions de mise en oeuvre d’un embargo sur le pétrole russe, certains pays enclavés et très dépendants de la Russie, comme la Hongrie, la Slovaquie et la République tchèque, réclamant des exemptions plus ou moins longues.

L’opposition la plus forte provient d’un pays qui « prend en otage » l’ensemble de l’Union européenne, a déclaré le chef de la diplomatie lituanienne, Gabrielius Landsbergis, à son arrivée à Bruxelles.

Il s’agit de la Hongrie du Premier ministre Viktor Orban, ont précisé des diplomates européens.